Annonce

Le forum est en cours de construction, mais les réservations et inscriptions sont ouvertes, ainsi que la messagerie des membres du Staff pour toutes éventuelles questions.
Découvrirez-vous la vérité ?
Deux mille quatre vingt douze. Soixante-six ans après la troisième guerre mondiale, qui fut dévastatrice au point de changer tout ce qu’on connaissait du monde. Des pays se sont disloqués, d’autres se sont assemblés pour ne former qu’un, ou encore, certains ont disparus. Depuis cette période, tous veulent arriver au sommet du pouvoir et de la richesse. Le deuxième round de la Guerre Froide, faisant s’affronter la Terre entière à la course de la technologie, la course des énergies mais encore à la course de l’armement. Ce fût l’ascension de l’intelligence artificielle, notamment des ZIA, qui aident et conseillent les Gouverneurs de chaque pays, que ce soit pour régler les problèmes de politique, ou de surpopulation. C’est ainsi que le fonctionnement de la société dont nous avions l’habitude est révolu. Libertés, Droits, Politique, Système Scolaire, ou même Monétaire, tout a changé. Bienvenu en Nouvelle-Angleterre.
La Nouvelle-Angleterre est née à l’issu du Traité de Dublin, de deux mille trente trois, alliant les Royaume-Unis à l’Irlande comme un seul et unique pays. L’instauration de ZIA mit fin à l’Anarchie d’après-guerre, aidant jadis le Président Gallagher à mettre en place un nouveau type de société. C’est en deux mille trente huit que les trois universités Temperamental ouvrirent leur porte, dans les différentes extrémitées du pays : au Nord, à l’Ouest, et au Sud. Ces universités sont les seules du pays, à la fois obligatoires et prestigieuses : en obtenir le diplôme revient à réussir sa vie, tandis que terminer ses quatre années d’études sans l’acquérir, revient à faire partie de la risée du pays et de ne pas pouvoir trouver de travail, gagner de l’argent, se nourrir, ou même fonder une famille, et donc, tout simplement de vivre. Mais, même si les méthodes de travail peuvent paraître strictes, et que cette étape redoutable fait peur, l’ambiance n’en reste pas moins conviviale et chaleureuse, suffisamment pour faire partie des meilleures années d’une vie. Les fraternités et sororités ont même été des exemples importants pour la conception de Temperamental : les élèves, étant trop nombreux -compréhensible, lorsqu’on sait qu’il n’y a que trois universités pour le pays tout entier-, sont répartis en quatre secteurs distincts, reprenant les émotions primaires : la Colère, la Tristesse, la Joie et la Peur. Selon le Président, reprendre ces quatre émotions comme emblèmes de Temperamental revenait à rappeler ce qui fait de nous des humains, l’être supérieur. A rappeler que l’intelligence artificielle ne nous dépassera jamais.
Cependant, toute la population de Nouvelle-Angleterre n’est pas d’accord… Si tout le monde a connaissance de ZIA, est-ce que tout le monde lui fait vraiment confiance ? Et bien, non. Les rebels, eux, n’ont pas foi en elle. Et même s’ils ne le savent pas, ils ont raison d’être méfiants. En réalité, ZIA et le Gouverneur Elder ne sont rien d’autres que des manipulateurs, et les universités Temperamental, leur meilleur moyen de contrôler la population. Même si tous voient les quatre secteurs comme quelque chose de banal, que ce soit par rapport aux dortoirs ou aux cours spécialisés, ce n’est juste qu’une manière de trier les étudiants. La Colère, elle, permet de former les meilleurs soldats de façon à avoir une armée la plus puissante possible, et donc, de faire la guerre aux autres pays et acquérir le maximum de pouvoir. La Tristesse, de son côté, permet de regrouper les personnes que ZIA qualifie de faible émotionnellement parlant, et qui ne vivent que pour les autres ; les futurs esclaves de la société, le racisme n’étant plus d’actualité. La Joie est certainement le secteur le plus chanceux, car en deux mille quatre vingt douze, l’argent fait le bonheur. Dans ce secteur se trouve les gens normaux, inclassables, ainsi que les riches, ceux qui ont le pouvoir. Les Joies sont certainement les moins manipulés, leur unique fonction étant d’être les seuls médiatisés, de faire croire que la vie à Temperamental est extraordinaire, et que tout le monde est heureux. Ils sont le visage de l’université. Et pour finir, la Peur, ou les prisonniers de Temperamental. Car, qui dit peur, dit méfiance. Les Peurs sont les plus susceptibles de découvrir la vérité sur les manigances de ZIA et du Gouverneur. A l’université, ils sont les plus surveillés, et surtout, les plus contrôlés, car 90% des rebels étaient à l’origine du secteur Peur. Et vous, quel prix seriez-vous prêt à payer pour découvrir la vérité, et récupérer vos droits et libertés ?
LE STAFF
  • Administration

  • Guide du Rpg

    Ex his quidam aeternitati se commendari posse per statuas aestimantes eas ardenter adfectant quasi plus praemii de figmentis aereis sensu carentibus adepturi, quam ex conscientia honeste recteque factorum, easque auro curant inbracteari, quod Acilio Glabrioni delatum est primo, cum consiliis armisque regem superasset Antiochum. quam autem sit pulchrum exigua haec spernentem et minima ad ascensus verae gloriae tendere longos et arduos, ut memorat vates Ascraeus, Censorius Cato monstravit. qui interrogatus quam ob rem inter multos... statuam non haberet malo inquit ambigere bonos quam ob rem id non meruerim, quam quod est gravius cur inpetraverim mussitare. Inter quos Paulus eminebat notarius ortus in Hispania, glabro quidam sub vultu latens, odorandi vias periculorum occultas perquam sagax. is in Brittanniam missus ut militares quosdam perduceret ausos conspirasse Magnentio, cum reniti non possent, iussa licentius supergressus fluminis modo fortunis conplurium sese repentinus infudit et ferebatur per strages multiplices ac ruinas, vinculis membra ingenuorum adfligens et quosdam obterens manicis, crimina scilicet multa consarcinando a veritate longe discreta. unde admissum est facinus impium, quod Constanti tempus nota inusserat sempiterna. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia.

    8 Sujets
    8 Messages
    Mar 31 Juil - 23:56
    Enyo Merill La FAQ
  • 1 Sujets
    1 Messages
    Mar 31 Juil - 23:59
    Enyo Merill Précisions Avant de Poster
  • 1 Sujets
    1 Messages
    Mar 31 Juil - 23:59
    Enyo Merill Précisions Avant de Poster
  • Role Play

  • L'université

    Ex his quidam aeternitati se commendari posse per statuas aestimantes eas ardenter adfectant quasi plus praemii de figmentis aereis sensu carentibus adepturi, quam ex conscientia honeste recteque factorum, easque auro curant inbracteari, quod Acilio Glabrioni delatum est primo, cum consiliis armisque regem superasset Antiochum. quam autem sit pulchrum exigua haec spernentem et minima ad ascensus verae gloriae tendere longos et arduos, ut memorat vates Ascraeus, Censorius Cato monstravit. qui interrogatus quam ob rem inter multos... statuam non haberet malo inquit ambigere bonos quam ob rem id non meruerim, quam quod est gravius cur inpetraverim mussitare. Inter quos Paulus eminebat notarius ortus in Hispania, glabro quidam sub vultu latens, odorandi vias periculorum occultas perquam sagax. is in Brittanniam missus ut militares quosdam perduceret ausos conspirasse Magnentio, cum reniti non possent, iussa licentius supergressus fluminis modo fortunis conplurium sese repentinus infudit et ferebatur per strages multiplices ac ruinas, vinculis membra ingenuorum adfligens et quosdam obterens manicis, crimina scilicet multa consarcinando a veritate longe discreta. unde admissum est facinus impium, quod Constanti tempus nota inusserat sempiterna. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia.

    0 Sujets
    0 Messages
  • 0 Sujets
    0 Messages
  • 0 Sujets
    0 Messages
  • Le Coin des Rôlistes

  • Côté Discussions

    Ex his quidam aeternitati se commendari posse per statuas aestimantes eas ardenter adfectant quasi plus praemii de figmentis aereis sensu carentibus adepturi, quam ex conscientia honeste recteque factorum, easque auro curant inbracteari, quod Acilio Glabrioni delatum est primo, cum consiliis armisque regem superasset Antiochum. quam autem sit pulchrum exigua haec spernentem et minima ad ascensus verae gloriae tendere longos et arduos, ut memorat vates Ascraeus, Censorius Cato monstravit. qui interrogatus quam ob rem inter multos... statuam non haberet malo inquit ambigere bonos quam ob rem id non meruerim, quam quod est gravius cur inpetraverim mussitare. Inter quos Paulus eminebat notarius ortus in Hispania, glabro quidam sub vultu latens, odorandi vias periculorum occultas perquam sagax. is in Brittanniam missus ut militares quosdam perduceret ausos conspirasse Magnentio, cum reniti non possent, iussa licentius supergressus fluminis modo fortunis conplurium sese repentinus infudit et ferebatur per strages multiplices ac ruinas, vinculis membra ingenuorum adfligens et quosdam obterens manicis, crimina scilicet multa consarcinando a veritate longe discreta. unde admissum est facinus impium, quod Constanti tempus nota inusserat sempiterna. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia.

    0 Sujets
    0 Messages
  • 0 Sujets
    0 Messages
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité
Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 10 le Lun 6 Aoû - 2:28
Utilisateurs enregistrés : Aucun


Aucun membre ne fête son anniversaire aujourd'hui
Aucun membre ne fête son anniversaire dans les 7 prochains jours
  • Nouveaux messagesNouveaux messages
  • Pas de nouveaux messagesPas de nouveaux messages
  • Forum VerrouilléForum Verrouillé
Nos membres ont posté un total de 10 messages
Nous avons 2 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Eden Dewar